ovni-conspiration Index du Forum S’enregistrer Connexion

Le projet Magnet 1952
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
ovni-conspiration Index du Forum  » NOUVEL ORDRE MONDIAL  » Dossier déclassifié  » Le projet Magnet 1952
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ackinou
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2012
Messages: 139
Localisation: Marseille
Féminin Taureau (20avr-20mai) 狗 Chien

 Message Posté le: Dim 6 Mai 2012 - 18:06    Sujet du message: Le projet Magnet 1952
Répondre en citant

Shirley's Bay (Ontario)
Le projet Magnet, 1952

En 1950, l'ingénieur radio principal du ministère des Transports, Wilbert B. Smith, demande à ses supérieurs le droit d'utiliser un laboratoire et les installations extérieures du ministère afin de mener une étude sur les objets volants non identifiés (OVNI), et sur les principes physiques qui leur sont associés. Smith lance le projet Magnet dans le but d'étudier, entre autres, le phénomène magnétique qui, pense-t-il, devrait mener à une technologie nouvelle et fort utile.
Le projet repose sur les concepts du géomagnétisme et la conviction qu'il serait possible d'utiliser et de manipuler le champ magnétique terrestre pour propulser des engins. À partir d'expériences menées en novembre 1951, Smith conclut qu'on peut extraire du sol une énergie suffisante pour alimenter un voltmètre d'environ cinquante milliwatts. Smith croit avoir trouver une piste qui le mènera à une nouvelle technologie, et il est convaincu qu'une corrélation existe entre ses recherches et les enquêtes menées sur les ovnis :
Citation:
"Les investigations actuelles qui tentent d'élucider la question des soucoupes volantes confirment l'existence d'une technologie différente […] La corrélation entre notre théorie de base et l'information sur les soucoupes dont on dispose s'apparente trop pour n'être qu'une simple coïncidence. [traduction] (Smith, Geo-Magnetics, Department of Transport, 21 novembre 1950)

Autant Smith que les représentants des autres ministères engagés dans cette affaire sont persuadés que le phénomène des ovnis pourrait être instructif. Les enquêtes portant sur le signalement d'ovnis et les entrevues menées auprès des témoins constituent l'amorce du projet Magnet.
Parallèlement au projet Magnet, des employés d'autres ministères mettent sur pied un comité exclusivement voué à l'étude des témoignages relatifs aux " soucoupes volantes ". Parrainé par le Conseil de recherches pour la défense et baptisé Second Story, ce comité se consacre à collectionner et à cataloguer les données provenant de déclarations d'ovnis, et à établir entre elles des corrélations. Ce comité a préparé un questionnaire et un guide d'instructions destiné aux enquêteurs. La méthode utilisée pour établir les rapports tend à vouloir réduire au minimum la part d'interprétation personnelle. Autrement dit, le comité a créé un facteur de pondération qui permet de mesurer la part probable de vérité comprise dans chaque témoignage. Smith classe en deux catégories la plupart des déclarations d'ovnis : il y a ceux sur lesquels on sait quelque chose, et ceux pour lesquels on ne dispose de presque pas d'information.
Dans le résumé d'un signalement effectué en 1952, Smith conclut en dégageant ces importantes caractéristiques :
Citation:
Les soucoupes ont un diamètre d'au moins cent pieds, et se déplacent à une vitesse de plusieurs milliers de milles à l'heure. Elles peuvent voler à une altitude très supérieure à celle qu'atteignent les montgolfières ou avion traditionnels, et disposent d'une force et d'un pouvoir amplement suffisants pour accomplir toutes les manœuvres requises. [traduction] (Smith, Rapport sur le projet Magnet, 1952, p. 6)

Puis Smith termine en déclarant :
Citation:
Compte tenu de ces facteurs, on ne peut comparer ces performances à celles obtenues grâce à notre technologie et, à moins qu'une nation sur la Terre soit, à notre insu, plus avancée, nous devons en conclure qu'il s'agit de véhicules extraterrestres, en dépit de nos convictions contraires. [traduction] (Smith, Rapport sur le projet Magnet, 1952, p. 6)

Smith évalue la possibilité d'étudier la technologie de ces engins et suggère que, dans la phase subséquente du projet Magnet, on doit tout mettre en œuvre pour susciter la maîtrise de cette technologie, dont tout le monde va bénéficier.
Avec en tête ces objectifs, Smith monte un observatoire à Shirley's Bay, en Ontario, à seize kilomètres d'Ottawa. Se fondant sur les conclusions tirées des déclarations de 1952, Smith pense que ces engins émettent des caractéristiques physiques mesurables. En octobre 1952, il installe un observatoire et tente de mesurer les perturbations sonores magnétiques ou radioélectriques. Les membres du projet Magnet étudient de nombreuses déclarations, mais le gouvernement met fin au projet en 1954.
Documents connexes :
Rapport sur le projet Magnet
Procès-verbal de la première réunion
Procès-verbal de la seconde réunion
Questionnaire
Vous trouverez plus d'informations sur le projet Magnet dans les procès-verbaux des séances tenues par le comité du projet Second Story, dans la base de données de la recherche.


Source : http://www.collectionscanada.gc.ca/ovni/002029-1400.01-f.html


Rapport sur le projet Magnet


 



Procès verbal de la 1ère réunion


 

Procès verbal de la 2nde réunion


 

Questionnaire


 


 Revenir en haut »
Publicité






 Message Posté le: Dim 6 Mai 2012 - 18:06    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
 Revenir en haut »
Montrer les messages depuis:   
ovni-conspiration Index du Forum  » NOUVEL ORDRE MONDIAL  » Dossier déclassifié  » Le projet Magnet 1952
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation


EnterGalaxy Template by [IDK]TargetX

Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com